Comment optimiser le taux de conversion de votre campagne emailing ?

Il faut savoir qu’une fois le receveur ouvre son email, le temps d’affichage pour 50% des ouvreurs est de moins de 2 secondes. C’est pourquoi, le contenu se doit d’être clair et synthétique afin de booster votre taux de clic.

L’emailing est de nos jours un outil de communication redoutable. En effet, la performance d’une campagne avec une base de donnée qualifiée peut vous apporter des résultats supérieurs à ceux des réseaux sociaux. Cependant, il est indispensable de faire attention à tous les détails et les erreurs sont redoutables. Comme on l’a vu la semaine dernière, l’objet est le premier contact avec votre cible, reste le contenu.

1. Tenez vos promesses !

Le contenu doit être court et en parfait accord avec votre objet. Il faut donc remonter la réponse principale dans les 50 premiers pixels.

2. Utilisez qu’un seul appel au clic

(« Call To Action ») dans les 250 premiers pixels comme par exemple “Découvrez ici notre nouvelle offre exceptionnelle”. En proposant qu’une seule action, vous avez toutes les chances que vos destinataires agissent.

3. Offrez une compréhension d’email sans les visuels.

Il arrive que les images soient bloquées par les services de messagerie, particulièrement dans le monde professionnel. Si elle ne s’affiche pas, votre destinataire ne saura même pas ce que vous vouliez lui dire !

4. Proposez une option de désabonnement

(discrète, mais néanmoins présente). Vos cibles vous en seront reconnaissantes, et cela leur évitera de vous faire passer dans leur blacklist, ce qui influe négativement sur votre e-réputation et votre taux de délivrabilté.

Nous vous présenterons lundi prochain d’autres étapes clés d’une campagne d’emailing réussie.

Venez mettre en pratique ces conseils gratuitement en vous inscrivant sur Onemail.

Commentaires